Comment réduire son empreinte écologique sur internet ?

Comment réduire son empreinte écologique sur internet ?

by thomas_da décembre 03, 2017

Il existe beaucoup de moyens de réduire considérablement son empreinte écologique sur «les Internets». Tout d’abord, penser à vider sa boîte e-mail régulièrement, installer un filtre antispam et se désinscrire des newsletters inutiles, Autre possibilité: le moteur de recherche Ecosia qui plante des arbres grâce aux revenus publicitaires générés par les recherches.

Ecosia est un moteur de recherche caritatif allemand. Il reverse 80 % de ses bénéfices à un programme de reforestation présent partout dans le monde. Ecosia plante des arbres au Burkina Faso, au Pérou et à Madagascar. L’entreprise travaille avec différents partenaires : WeForest et OZG au Burkina Faso, PUR Projet au Pérou et Eden Projects à Madagascar. Près de 15 millions d’arbres ont été plantés depuis sa création !

Le moteur de recherche propose un service gratuit. Les résultats affichés sont générés par Bing, les encarts publicitaires par Yahoo!. Ecosia affiche des liens publicitaires qui génèrent des revenus à chaque clic. Selon les explications du site, il suffit de surfer sur le Web via Ecosia. Lorsqu’un compte est créé (similaire à celui de Google), il est même possible pour l’utilisateur de suivre le nombre d’arbres que ce dernier a contribué à planter, grâce à un compteur situé en haut à droite de l’écran.

Jusqu’ici, Ecosia a généré plus de 2,5 millions d’euros, qu’elle a investis dans différents programmes forestiers dont elle est partenaire, tel que WeForest. Ecosia n’a pas à avoir honte de ses résultats. En effet, l’organisation a planté plus de 3,7 millions d’arbres (un arbre pour 0,28 euro) dans le monde entier.

Un nombre qui équivaut à 11 fois la taille de Hyde Park à Londres, ou encore 8,8 fois la taille de Central Park (New York), indique le blog d’Ecosia, qui présente une carte interactive. Ecosia choisit les lieux avec soin, là où les besoins sont les plus pressants. Le projet de reforestation le plus récent s’est installé au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest.

Les objectifs d’Ecosia sont multiples et sont tous plus honorables les uns que les autres. À travers son site, l’entreprise explique qu’elle agit pour redonner vie à ces terres empoisonnées par la sécheresse. De plus, ces projets de reforestation permettent la création d’emplois. Les hommes comme les femmes de ces régions peuvent travailler et ont ainsi la possibilité d’envoyer leurs enfants à l’école.

Bien qu’Ecosia soit le seul moteur de recherche écoresponsable à lutter contre la déforestation, ce modèle est de plus en plus courant. Lilo, qui reverse ses bénéfices à des projets sociaux et environnementaux, en est un autre exemple.

Et vous, que pensez vous de ces nouvaux moteurs de recherche? les utilisez vous ?

Social Shares

Related Articles

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *